CANCERS et MICRONUTRITION

CANCERS et MICRONUTRITION
5 (100%) 1 vote

A l’occasion de la campagne de lutte contre le cancer du sein du mois d’octobre, je souhaitais vous proposer un post sur les méthodes de prise en charge du cancer par la Micronutrition.

La prévention du cancer du sein

Aujourd’hui 1 femme sur 8 risque de développer un cancer du sein. La prévention est donc primordiale et l’auto-examen des seins (auto-palpation) est un geste simple à réaliser régulièrement (1 fois par mois) qui permet de signaler très précocement à son médecin toute anomalie.

Le dépistage précoce est capital pour assurer des chances de rémission maximale, à partir de 30 ans, il est recommandé d’être suivi une fois par an par un gynécologue qui réalisera la palpation des seins et des aisselles. A parti de 50 ans, le gynécologue fait réaliser une mammographie tous les 2 ans où plus régulièrement si il l’estime nécessaire.

Pourront-être réalisées à la demande du gynécologue, échographie, cytoponction, biopsie, scanner et IRM. Il existe également un test de dépistage génétique permettant de mettre en évidence des gènes prédisposant aux cancers du sein.

Les traitements du cancer du sein

La chirurgie est le traitement le plus courant, selon la dimension de la tumeur, seront réalisées une tumorectomie ou une mastectomie (ablation totale de la glande mammaire). Opération lourde de répercussion psychologique, pouvant être vécue comme une mutilation et une perte de sa féminité par la femme. A ce titre, je suis ravie d’avoir pu rédiger cet article en partenariat avec la marque Garance, je souhaitais donc vous partager cette marque fondée par Mme Cécile Pasquinelli Vu Hong. La marque Garance propose de la lingerie et des maillots de bain post opération. Elle-même atteinte d’un cancer du sein en 2010, elle a voulu tirer le meilleur de cette lourde épreuve et apporter son soutien aux autres femmes en les aidant à mieux vivre cette chirurgie et en les accompagnant sur ce chemin de « la reconquête d’une féminité abimée ». Je vous invite donc à découvrir la marque Garance afin de participer et de soutenir ce combat contre les répercussions du cancer du sein.

photos-garance

Seront envisagés les autres traitements suivants : radiothérapie, chimiothérapie et hormonothérapie (dans certains types de cancers dits hormonodépendants).

cancer

La Micronutrition et la prise en charge des cancers du sein

La Micronutrition permet une approche à la fois complémentaire et différente de celle proposée en Médecine allopathique et en diététique. En effet, il ne suffit pas de manger BIO ou encore de manger 5 fruits et légumes par jour pour ne pas développer un cancer. Il ne s’agit pas non plus de tomber dans une vision dogmatique et excessive de l’alimentation qui certes a un rôle mais qui n’est pas le seul acteur de la genèse des cancers. Certains patients auront des habitudes hygièno-diétéiques irréprochables et feront tout de même un cancer alors que d’autres cumuleront tabac et junk food, et n’en feront jamais. Il y a donc des facteurs favorisant les processus de cancérisation à comprendre et à prendre en charge.

En Micronutrition, nous considérons que les cancers sont la conséquence de perturbations à différents niveaux :

  • immunitaire : un dysfonctionnement immunitaire et notamment une répression immunitaire ne va pas pouvoir assurer la lutte contre les cellules cancéreuses.

 

immunite

–  épigénétique : un mot savant pour un mécanisme dont le contrôle est capital. L’épigénétique permet en effet la bonne expression de notre code génétique. Le bon déroulement de l’épigenèse est donc primordial afin d’éviter le développement de cellules cancéreuses.

adn

  • détoxication : hépatique mais également intestinale (via le microbiote). Notre foie est un organe clé dans la gestion des molécules toxiques que nous ingérons ou que nous produisons. Il assure donc une fonction extrêmement importante qui faut veiller à soutenir afin de prévenir les processus de cancérisation et qu’il faut potentialiser lors de traitements allopathiques (notamment chimiothérapie).
  • protection anti-oxydante : vous avez surement déjà entendu parler de ces fameuses molécules anti-oxydantes qui protègent nos cellules des agressions radicalaires. Il est également capital de s’assurer du contrôler du stress oxydant et de la protection de nos cellules et de notre matériel génétique. Lors d’une consultation de Micronutrition, il s’agit donc de repérer et prévenir les perturbations potentielles à ces différents niveaux d’action et de prendre en charge les facteurs pouvant perturber leur bon déroulement. Seront mis en avant les déficits micronutritionnels, mais aussi les facteurs environnementaux comme la pollution et le stress qui joue un rôle majeur et qui est trop souvent négligé.

Epices et aromates
Il ne s’agit donc pas de proposer une liste d’aliments aux vertus protectrices (seulement « supposés protecteurs » car nous savons tous aujourd’hui que nos aliments sont tristement et dangereusement appauvris en micronutriments) et une autre liste d’aliments interdits, mais de comprendre et d’analyser tous les mécanismes mis en jeu dans les processus de cancérisation afin de proposer la stratégie la plus adaptée à chaque patient, comprenant des habitudes alimentaires à intégrer et une complémentation sur mesure afin d’optimiser au cas par cas, l’immunité, l’épigenèse, la protection cellulaire, la détoxication hépatique, la gestion du stress chronique. Sans oublier, la recommandation d’une activité physique réalisée de manière raisonnée et ce dans le cadre d’une alimentation adaptée.

Afin de nous orienter dans notre stratégie de prise en charge, nous nous appuierons sur une anamnèse précise et sur des bilans biologiques spécifiques qui nous permettrons d’évaluer au besoin la qualité du microbiote (dépister une éventuelle dysbiose et/ou une hyperperméabilité intestinale) le niveau de stress oxydant, l’état du système immunitaire (typage lymphocytaire) et ses différentes perturbations, le fonctionnement du foie, le niveau d’inflammation ou encore le dosage de certains micronutriments intervenant notamment dans l’épigenèse ou le contrôler de l’oxydation.

Les conseils alimentaires seront adaptés et personnalisés à chaque patient sur une base du régime crétois riche en omégas 3, respectant une chronobiologie alimentaire permettant une modulation optimisée de l’insuline, en évitant les aliments riches en polyamines (dont le brocolis fait partie alors que c’est également un aliment très riche en anti-oxydant), assurant un apport de protéines quotidien suffisant (compris entre 1,2g/kg/j et 1,8g/kg/j toujours selon la situation de chaque patient). Les évictions du gluten et les évictions des produits laitiers, seront discutés au cas par cas.

alimentation-variee

Pourront être prescrits des probiotiques modulateurs de l’immunité, des plantes potentialisant la fonction hépatobiliaire (comme le curcuma, le romarin), des micronutriments indispensables à la défense anti-radicalaires (Sélenium, Zinc, Coenzyme Q10 …), au bon déroulement de l’épigenèse (vitamine B9, vitamine B12 …), au contrôle du stress (tryptophane, magnésium) …

La micronutrition peut nécessiter la prise de compléments alimentaires

La Micronutrition propose donc une approche complémentaire et innovante de la prise en charge des cancers et notamment des cancers du sein, elle intervient en prévention primaire, mais aussi en accompagnement (et non pas à la place) des traitements traditionnels (que sont la chirurgie, la chimiothérapie, la radiothérapie) et enfin en prévention des récidives des cancers où elle a un rôle capital.

La gestion du stress est un point primordial, il doit être abordé de manière globale avec d’une part une prise en charge physiologique grâce à la Micronutrition mais également grâce à d’autres techniques permettant sa réduction (Pleine Conscience = Mindfulness par exemple)

à votre santé,

Micronutritionnellement votre, Anna POTTER

DISCLAIMER : Ce Billet comme tous ceux que vous trouverez sur le blog, contient des informations en matière de micronutrition et de nutrition santé. Il ne se substitue en aucun cas à une consultation. Seuls des médecins et des pharmaciens formés à la Micronutrition pourront au cours d’une consultation vous proposer une prise en charge personnalisée en tenant compte de votre état de santé. Ils pourront alors compléter ces informations et vous proposer une alimentation adaptée et une complémentation sur mesure.
Le Blog de la Micronutrition 2.0 et son propriétaire dégagent toute responsabilité concernant les conséquences qui découleraient d’une utilisation abusive ou non des informations qui sont contenues dans cet article.  Une auto-médication dans le domaine des micronutriments peut s’avérer dangereuse et toxique, demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien formés à la Micronutrition. Afin de trouver un professionnel de santé spécialisé en Micronutrition, contactez  l’IEDM cliquez-ici.

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
recherches utilisées pour trouver cet articlemicro nutrition et cancer, micronutrition prevention cancer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *