Micronutrition et régime minceur

Pourquoi les régimes minceur finissent-ils toujours par vous faire grossir ?

Pourquoi les régimes minceur finissent-ils toujours par vous faire grossir ?
Rate this post

Pour regarder la vidéo, c’est par ici :

Toutes les études le démontrent, les régimes à visée minceur ne fonctionnent pas sur le long terme, ils finissent tous par vous faire reprendre le poids durement perdu et voir en bonus quelques kilos supplémentaires.

Quelques semaines/mois plus tard, vous décidez de vous lancer dans un nouveau régime et BIM BAMBOUM, vous êtes en plein dans le fameux EFFET YO-YO !

Pour en savoir un peu plus sur l’échec cuisant et inexorable de tous ces fameux régimes à la mode, je vous invite à découvrir l’ouvrage de Michel Desmurget : « l’anti-régime ».

l'anti-régime

 

  • Qu’est ce qu’un comportement alimentaire normal ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je vous rappelle brièvement ce que signifie un comportement alimentaire normal, car on parle énormément de troubles du comportement alimentaire, les fameux TCA sans finalement s’attarder à définir ce qu’est un comportement alimentaire normal.

Sans rentrer dans les détails (ce qui pourra faire l’objet d’un article dédié), un comportement alimentaire normal est un comportement qui est auto-régulé et ce par un double mécanisme :

  • un système FAIM/SATIETE ce qui implique d’être à l’écoute de nos sensations alimentaires :
    • savoir reconnaitre les signaux de faim, nos différents appétits spécifiques
    • savoir reconnaitre nos différents niveaux de rassasiement allant du rassasiement sensoriel spécifique, au rassasiement global à la satiété
  • un système dit HEDONIQUE qui prend en compte des notions de plaisir, de satisfaction de nos besoins aussi bien affectifs que d’échange social, que ceux de représentation (culturelle par exemple), ainsi que la gestion de nos émotions déplaisantes comme le stress

Lorsque ces 2 systèmes fonctionnent bien, alors nous arrivons à percevoir nos sensations alimentaires, à satisfaire nos différents besoins et donc à manger quand on a faim, à s’arrêter quand on a plus faim et à retirer du plaisir de notre alimentation.

L’autorégulation de notre comportement alimentaire est donc une fonction normale de notre organisme qui permet de maintenir notre poids d’équilibre et notre taux de masse grasse. Cette régulation se fait sur plusieurs jours, il s’agit d’un équilibre qui se fait à l’échelle de la semaine et non pas de la journée et encore moins du seul et unique repas. C’est ainsi que l’on pourra alterner repas de fête et repas plus frugal de manière tout à fait naturelle sans effort et sans privation.

On parle alors d’alimentation intuitive, qui se fait selon l’écoute de nos sensations et de nos émotions et qui s’oppose à l’alimentation dite raisonnée qui est elle guidée et régit par des règles, des croyances, des diktats mentaux, des discours « diététisant » aux détriments de nos sensations et de nos émotions.

perte de poids

 

  • Pourquoi les régimes finissent-ils tous par nous faire grossir ?

Lorsque vous vous mettez au régime, vous allez vous imposer un ensemble de règles alimentaires à respecter, allant de la réduction de la consommation de certains aliments à l’exclusion totale d’autres que vous irez même jusqu’à inscrire noir sur blanc sur une liste d’aliments TABOU.

Vous rentrez donc sans même vous en rendre compte dans le cercle vicieux et extrêmement dangereux de la Restriction Cognitive.

La Restriction Cognitive est un état mental particulier vis-à-vis de l’alimentation, qui nous impose de respecter un ensemble de règles visant à perdre du poids ou à ne pas en prendre. Tout cela sans tenir compte de notre propre système de régulation de notre comportement alimentaire.

Il est important de mentionner qu’il existe différents niveaux de restriction cognitive où les différents mécanismes mis en jeu interviennent de manière plus ou moins importante.

Pendant un régime, vous prenez donc le contrôle mental de votre alimentation et vous laissez volontairement de côté le contrôle sensoriel et émotionnel. Au final, le régime est une alternance de contrôle et de perte de contrôle (encore une fois le fameux effet YO-YO, il ne faudrait jamais commencer pour espérer y échapper !)

Au départ, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, vous perdez souvent du poids relativement rapidement :

  • votre faim physique diminue, sous l’effet de la cétose obtenue dans certains modèles alimentaires bien spécifiques en sachant que tous les régimes minceur ne permettant pas d’obtenir la production de corps cétoniques
  • votre faim émotionnelle diminue également car vous êtes galvanisée par les kilos qui s’envolent sur la balance
  • vous vous sentez bien, fière de vous, votre estime de soi augmente et nous pourrions même dire que vous êtes dans un état d’euphorie.

Malheureusement, vous vous en doutez, cette euphorie n’est pas faite pour durer :

  • vous commencerez par perdre du poids moins rapidement, puis par ne plus en perdre
  • votre faim physique frappera de nouveau à votre porte
  • suivie ou devancée par vos émotions négatives qu’elles soient alimentaires ou extra-alimentaires
  • Vous finirez par perdre le contrôler de votre comportement alimentaire, par ne plus réussir à respecter les règles que vous vous étiez imposées.
  • Cette perte de contrôle engendrera chez vous des émotions négatives à l’image de la culpabilité de ne pas réussir à tenir votre régime, de la colère ou encore de la dévalorisation de vous-même (en comparaison notamment à d’autres personnes qui exposent leur réussite sur les réseaux sociaux notamment). Le tout diminuera fortement votre estime de soi, vous pourrez donc dire adieu à cet état d’euphorie si agréable qui laissera doucement place aux troubles de l’humeur.

Vous reprendrez donc vos kilos perdus au fur et à mesure de vos épisodes de perte de contrôle qui se manifesteront par des grignotages intempestifs et incontrôlables ou des crises hyperphagiques prandiales.

A court ou à moyen terme, le poids augmentant dangereusement sur la balance, vous vous relancerez dans un nouveau régime et vous voilà donc emprisonné(e) dans les cercle vicieux des régimes à effet YOYO et de la Restriction Cognitive.

 

la micronutrition n'est pas un régime minceur

Alors certes il est évident qu’il existe certains grands principes à respecter afin d’adopter une alimentation santé car l’alimentation intuitive ne permet pas de combler l’ensemble de nos besoins en macronutriments et en micronutriments, qu’il est également évident que certaines situations particulières (états pathologiques, troubles fonctionnels, étape particulière de la vie…) demandent la mise en place d’habitudes alimentaires spécifiques (à déterminer avec un professionnel de santé spécialisé en Micronutrition), mais dans la majorité des cas, je ne peux que vous conseiller d’être à l’écoute de vos sensations alimentaires ou d’apprendre à les redécouvrir si elles ont été malmenées par des régimes à répétition. Et surtout, bannissez le mot « régime » de votre vocabulaire, comme également « rééquilibrage alimentaire » derrière lequel se cachent très souvent des consignes alimentaires restrictives, diabolisant certains aliments en les incriminant de vous faire grossir.

 

Micronutrition VS Régime Minceur

 

Et vous dans tout ça :

  • pensez-vous manger sur un mode intuitif ?
  • Savez-vous reconnaitre votre signal de faim ?
  • Savez-vous reconnaitre vos signaux de satiété ?
  • Arrivez-vous à ressentir du plaisir lorsque vous mangez ?
  • Arrivez-vous à calmer des émotions déplaisantes lorsque vous mangez ?
  • Etes-vous à l’abri de la spirale infernale des régimes à effet YOYO et du le cercle vicieux de la Restriction Cognitive ?

Si vous répondez NON à l’une ou plusieurs de ces interrogations, n’hésitez pas à solliciter un professionnel de santé formé à la Psychonutrition qui pourra vous proposer une prise en charge globale afin de vous ré-apprendre à manger sur un mode alimentaire intuitif.

à votre santé,Anna POTTER

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

2 commentaires sur “Pourquoi les régimes minceur finissent-ils toujours par vous faire grossir ?

  1. Coucou ma belle Anna , article très interessant 😉 comme toujours 😉 Serait’il possible d’avoir un article sur les tca tel que les crises alimentaires de type hyperphagie ou autre , car j’ai des crise alimentaires tout le temps et je sais pas comment m’en sortir c’est très difficile , merci

    1. Je te conseille de consulter, les TCA sont des troubles qui doivent être pris en charge par un professionnel de santé formé à la psychologie des troubles du comportement alimentaire. Je pourrai toujours à l’occasion écrire un article mais ce n’est malheureusement pas en lisant cet article que tu prendras en charge des TCA
      a bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *